La Chapelle des Loups

Quand on regarde la météo en plein mois de novembre, on s’attend à voir du gris, du froid, de la pluie voir même du gel. Alors lorsqu’une semaine complète de beau temps s’affiche sur votre application météo, semaine qui comprend en plus un jour férié, c’est que le moment est venu de sortir et d’en profiter !

Après avoir ouvert ma liste de lieux à visiter (et oui il en reste encore :p), je me décide à faire une petite escapade à la découverte d’une chapelle abandonnée.

Depuis pas mal de temps, je la vois passer sur les réseaux sociaux, dans des publications d’urbex et ce qui m’a toujours frappé c’est ce côté sauvage dû au fait qu’elle semble se trouver en pleine forêt. On comprend ainsi bien son nom de Chapelle des Loups.

On recharge toutes les batteries, on prend quelques affaires et c’est parti pour environ 2 heures de route pour rejoindre la zone où elle devrait se trouver d’après les indices dont je dispose.

Suivez le guide

C’est souvent le cas en urbex, parfois on ne trouve pas la localisation exacte au mètre près mais seulement des indices. Le nom d’un village, une particularité géographique comme « au sommet d’une colline » ou encore « au bout d’un chemin de champ ». Si aucune information plus précise n’est disponible, il faut alors se lancer et aller voir sur place pour fouiner et trouver le bon emplacement soi-même.

Arrivés sur place, une grande étendue en plein champ marque la fin de la route carrossable et nous continuons donc à pieds sur un long chemin bordé d’arbres. La météo est en effet très bonne et les couleurs d’automne donnent un charme particulier à cet endroit déjà coupé de tout et très calme.

Nous entrons ensuite en forêt et le terrain très humide, qui plus est, parsemé de divers petits cours d’eau, complique notre avancée vers le point GPS de l’endroit supposé de la chapelle.

Après quelques minutes de traversée, nous découvrons ce qui semble être une route forestière et qui d’après la carte ferait face à l’endroit convoité.

Cherchez encore un peu en fait …

Malheureusement : rien. Seulement des arbres à perte de vue sans que l’on puisse distinguer quoi que ce soit ressemblant à un édifice. Nous tournons autour en parcourant le chemin, de façon à changer notre angle de vue, en vérifiant sur le GPS comment s’approcher au plus près. Toujours sans succès.

Après réflexion nous reprenons donc notre route en sens inverse afin de rejoindre notre voiture, se disant qu’il manque une information clé pour trouver la chapelle.

Une fois remontés en voiture, on profite des quelques bribes de réseau que l’on capte pour faire des recherches sur Internet et on finit par trouver l’indice manquant. Le nom de deux villages au milieu desquels elle est censée se trouver.

On reprend alors la route pour faire quelques kilomètres et soudain elle nous apparaît là, la Chapelle des Loups, à quelques mètres de la route, effectivement entouré d’arbres qui par chance en automne nous laisse la découvrir partiellement.

Un arrêt sur le bas côté et quelques pas plus tard, nous sommes devant elle et le charme est à la hauteur de nos espérances, n’ayant rien à envier aux photos que j’avais pu voir jusqu’alors.

Il semblerait qu’elle soit encore visitée et pas tout à fait abandonnée

On aura donc fini par trouver cette chapelle des loups (eux on ne les a pas croisé cependant) qui était une très belle découverte.

Retrouvez ce lieu sur : https://www.neartrip.io/fr/lieu/chapelle-des-loups

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *