Road-trip à travers la Bourgogne – Jour 1

Le coeur de l’automne battait son plein lorsque nous avons décidé, en octobre dernier, de prendre la route à travers la Bourgogne.
Au départ de Metz un matin bien frais, nous descendons vers le Sud en direction de Dijon. C’est alors que la première découverte se fait en lieu et place de Fontaine-les-Dijon.
En effet, nous apercevons sur le haut d’une colline un château massif qui d’emblée nous intrigue et nous pousse à y faire un détour. Le premier d’une longue série.
Nous découvrons alors non seulement un château mais également sa basilique et un très beau parc orné de grands arbres et de quelques ruines. La beauté de l’architecture, s’alliant au rustique et à la nature, autant vous dire que nous sommes ravis.

Le parc du Château de Fontaine-les-Dijon

Peu après, nous décidons de faire un détour par le centre du village et nous en serons pas moins déçus tant ce côté typique nous met du baume au coeur.
Nous reprenons la route vers notre prochain lieu insolite (prévu celui-là) qui se trouve être le Gouffre du Creux Percé. Situé en pleine forêt à proximité d’une cabane digne d’un horror movie, l’ambiance y est impressionnante.

Le Gouffre du Creux Percé
Retour dans la forêt de Blair ?

C’est alors que nous entreprenons une randonnée ponctuée d’un pique-nique pour nous hisser vers le plus bel endroit de tout ce road-trip : Les Grottes de Céléron.

En effet, celles-ci étant à flanc de colline, le chemin permettant d’y accéder nous offre une vue sublime composée de falaises et de forêt. Nous montons assez haut en altitude et le sentier devient escarpé, nous notons qu’il ne conviendrait pas à tout le monde et qu’il faut y faire attention.
Mais la récompense de fin vaut son pesant d’or car la forêt se trouve désormais en dessous de nous. Les cimes des arbres tanguent sous nos pieds laissant place au silence absolu.
Pris de fatigue par cette première journée nous décidons de rejoindre notre Airbnb. C’était sans compter un bar à thèmes médiéval/fantastique et à l’influence metal nommé “L’antre deux mondes” qui faisait face à l’appartement dans la rue.
Bien évidemment nous y avons donc fait un petit détour pour la soirée et avons profité d’un cocktail préparé avec soin par le sympathique barman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *