Road-trip à travers la Bourgogne – Jour 2

17KZFEvJxDwWtb6YTE6yzAQ

En route vers Igé

C’est à partir du lendemain que notre roadmap fut continuellement mise à jour à cause du phénomène de “malchance sur les urbex”. Nous avions en effet repéré plusieurs spots avant notre départ et nous en avons encore découverts de potentiels autres sur notre route. MAIS pour rebrousser chemin à chacun d’entre eux car ils étaient soit :

  • finalement habités dans une partie
  • soit inaccessibles, soit entièrement transformés. (voir la vidéo)


Nous avons alors finalement pris la direction d’Igé, un petit village où Sarah a passé une partie de son enfance et qu’elle tenait à revoir ainsi qu’à me faire découvrir.

Les vignes au village d’Igé

Entouré de ses vignes, ce village marqué autrefois par la Révolution a un charme indéniable. Ses rues pavées de pierres et ses maisons si typiques nous transportent au détour des rues que nous arpentons à pieds. Nous ressentons la proximité avec la nature de par les champs, les chevaux et l’atmosphère qui se dégage des lieux.


Nous admirons les couleurs de l’automne tandis que Sarah raconte quelques expériences étranges vécues dans sa jeunesse, avant de reprendre une nouvelle fois la route vers la Pierre de l’Ecorcherie.

La Pierre de l’Ecorcherie

La Pierre de l’Ecorcherie

Imaginez une route de campagne, se transformant en route de forêt, puis en route en lacets comme si vous grimpiez une montagne. La végétation se faisant de plus en plus dense, accompagnée par le brouillard et l’humidité de l’automne. Les buissons prennent l’allure d’une jungle tropicale et envahissent les bords de la route au point de caresser la carrosserie. Nous montons encore et encore puis nous arrivons à … une antenne relais.


Vous ne vous attendiez pas à cela ? Nous non plus et je peux vous dire que nous avons été surpris par cette structure immense nous sautant aux yeux en pleine forêt.


Mais nous ne nous étions pas trompés de route pour autant. C’est bel et bien à l’arrière de celle-ci qu’un chemin se découvrait et nous amena à ce fameux amas de pierre si beau qu’insolite.


On y raconte qu’il pourrait être un ancien lieu de rassemblement druidique où l’on aurait sacrifié des animaux au milieu de ce couloir de roche. D’où son nom.

Nous nous imprégnons de l’ambiance si particulière des lieux et de l’énergie qui s’en dégage. Troublante et intense.


Nous partons ensuite vers Lyon pour la nuit dans notre second Airbnb.